Sam au Jardin

Hypertufa : Fabriquer des pots et sculptures en fausse pierre

0

Pots et Bougeoirs en hypertufaHypertufa, un matériau facile

Dans la famille du DIY du Jardin, j’appelle l’hypertufa. Ce matériau à créer soi-même permet de réaliser toutes sortes de contenants, auges, pots et sculptures du jardin.  Très facile à créer et manipuler, les sculptures peuvent ensuite être placées au jardin toute l’année, et même accueillir de jolies plantes.

Activité ludique, on peut aussi faire participer les enfants.

 

Livre Hypertufa

 

Les photos de cet article proviennent du superbe livre Concrete Garden Projects de Camilla Arvidsson et Malin Nilsson que l’on peut se procurer sur Amazon par exemple.

 

Qu’est ce que l’hypertufa ?

L’Hypertufa est en fait un mélange de plusieurs éléments, ciment, sable, et tourbe. Une fois séché, il prend l’aspect de fausse-pierre très réaliste, se fondant très naturellement au jardin au fil du temps, accueillant mousses et lichens.

Cette technique était déjà utilisée pour créer des auges au 19°s, notamment par les anglais.

L’hypertufa a l’avantage d’être non gélif, léger et poreux, mais aussi peu couteux !

Enfin, il permet de réaliser toutes nos envies de décoration du jardin : des pots et contenants pouvant accueillir des plantes, des pas japonais et autres dalles de pierre reconstituée, et même des faux rochers.

Pots en Hypertufa

Démarrer par un petit projet, une petite auge ou une petite sculpture permet d’aborder cette matière.

 

DIY Hypertufa : le mélange, le moulage et le séchage

Ce qu’il nous faut :

  • 1 moule quel qu’il soit. Cela peut-être une bassine, un seau ou n’importe quel conteneur + 1 autre moule plus petit pour le moulage intérieur du contenant.
  • 1 part de ciment
  • 1,5 part de tourbe
  • 1,5 part de sable blanc léger ou de perlite pour encore plus de légèreté

On peut donc jouer sur le grain souhaité en utilisant au choix de la perlite, du sable blanc ou même du sable grossier. Il est même possible d’ajouter des colorants naturels pour lui donner un aspect plus ou moins clair.

 

Hypertufa fabrication pot

 

Réalisation du mélange

La tourbe doit être d’abord plus ou moins tamisée, selon l’aspect final désiré.

Puis il faut mélanger les éléments – ciment, perlite ou sable, et tourbe tamisée –  et ajouter de l’eau (1 à 1,5 part) au fur et à mesure, jusqu’à obtenir une pâte homogène, pas trop sèche, voire un petit peu humide.

Avant de laisser couler le mélange dans le moule, il faut huiler l’intérieur de celui-ci au pinceau ou au spray (l’huile pour la cuisine suffit) et penser à huiler aussi l’extérieur du moule interne dans le cas de pot ou d’auges. On peut aussi placer une bâche plastique ou un épais sac poubelle entre le moule et le mélange.

Ensuite, il reste donc à faire couler dans le moule et tasser.

 

Séchage et sculpture de l’hypertufa

Il faut d’abord emballer l’oeuvre et la laisser ainsi sécher de 24 à 48h selon l’épaisseur. On peut alors démouler, mais précautionneusement.

Pour travailler l’objet, il faut que la matière ne soit ni trop dure ni trop tendre. On peut la sculpter, et la polir au gros papier de verre ou à la brosse métallique pour lui donner un aspect pierre plus réaliste.

Une fois soigneusement travaillée, il faudra encore laisser le tout sécher de 2 à 4 semaines selon l’épaisseur de la pièce, avant de pouvoir y planter ou l’installer au jardin.

 

Idées de réalisation

De nombreuses idées sont à découvrir dans ce livre pour réaliser toutes sortes d’objets de décoration au jardin en Hypertufa. Bancs, contenants de toutes formes, sculptures, feuilles….

Tout ce qui nous tombe sous la main peut servir de moule, verres, canettes, bouteilles, ballons… Il n’y a de limite à la création que notre imagination.

Vous en pensez quoi ?